Chien Chihuahua Tout Chien N 1

Race de chien : Chihuahua

Extrait du magazine Tout Chien (voir le sommaire du Numéro 1)

Chihuahua : au-delà de la taille

Connu pour ses particularités staturales – c’est le plus petit des chiens de race – le chihuahua mérite pourtant qu’on dépasse ce simple critère physique pour s’intéresser à l’individu dans son ensemble. Car au-delà de la taille, le chichi comme l’appelle ses aficionados a des qualités et du caractère ! Portrait de ce petit chien hors du commun.

Avec 6 279 naissances l’an dernier, le mini chien qu’est le chihuahua est entré dans la cour des grands : le top 10 des races les plus répandues en France.

On est au-delà d’un phénomène de mode ponctuel et éphémère, car cet engouement se confirme au fil des années. En cinq ans, la race a presque doublé ses effectifs (3 808 naissances en 2010).

Un succès qui peut être inquiétant

Ce succès qui dure n’est pas sans inquiéter le club de race qui craint les dérives accompagnant les augmentations massives de production…

Le plébiscite du chihuahua est pourtant assez récent et il n’est devenu un chien à la mode qu’il y a une dizaine d’années.

Ainsi, en 1970, on ne notait que 65 naissances de chihuahua. En 1980, ce chiffre avait déjà atteint les 285 puis 707 en 1990. Mais il faudra vraiment attendre le milieu des années 2000 pour que les naissances décollent.

On peut trouver plusieurs raisons à ce succès. A commencer par le format réduit du chien. Depuis quelques années, les Français délaissent les chiens de moyen et grand gabarits pour se tourner vers des petits chiens, plus « pratiques », surtout dans un environnement urbain. Cette constatation va de pair avec une diminution du nombre de chiens au profit des chats, qui ont largement pris l’ascendant sur la gent canine.

Avec sa taille mini, le chihuahua est pile dans la tendance et séduit un public toujours plus nombreux.

Un » vrai » chien !

Cet avantage est à double tranchant et il ne doit pas conduire à oublier qui est vraiment le chihuahua : un chien et non un chat déguisé ! Il doit donc être traité comme ses congénères et surtout pas confiné en appartement avec un bac à litière, comme on le voit malheureusement trop souvent.

Sa petite taille ne le dispense pas non plus d’activités physiques et, comme tous les chiens, il a besoin de promenades régulières et de rencontres avec ses congénères pour son équilibre mental et physique.

Suite de l’article >>>
Vous pouvez vous fournir le numéro complet, soit en version téléchargeable (pdf) ou soit en version papier sur le site d’achat en ligne de l’éditeur.