Cocker Américain

Race de chien : Cocker Américain

Extrait du magazine Tout Chien (voir le sommaire du Numéro 11)

Cocker : US ou british, il faut choisir !

Connus du grand public, appréciés des cynophiles, les cockers sont des incontournables du paysage canin français. Le cocker spaniel anglais conserve un net ascendant sur le cocker américain, qui en est issu, mais tous deux partagent des caractéristiques morphologiques et de tempérament. Bons chasseurs, surtout l’Anglais, compagnons exceptionnels dotés de qualités esthétiques indéniables, les cockers méritent leur bonne réputation.

Popularisé par des films comme La Belle et le Clochard et Boule et Bill, le cocker est un chien connu et répandu. Tout du moins dans sa version britannique. Car cette appellation cache en réalité deux races aux standards FCI distincts : le cocker spaniel anglais, le « classique » auquel s’applique le plus souvent la dénomination « cocker », numéro 3 du groupe 8 des spaniels, et le cocker américain ou American cocker spaniel en VO, beaucoup plus confidentiel. Ce dernier descend de son cousin britannique et s’est développé, comme son nom l’indique, sur le sol américain.

Ils font partie des huit variétés de spaniels et sont classés parmi les leveurs de gibier. L’utilisation « chien de compagnie » est mentionnée explicitement dans le standard du cocker américain même si, en pratique, elle s’applique aux deux races ! La compagnie est même aujourd’hui très certainement l’utilisation numéro 1 du cocker, même s’il est difficile de le quantifier en termes de cheptel.

En tant que spaniels, les deux cockers partagent des caractéristiques morphologiques et comportementales communes mais ils ont aussi leurs spécificités. Le public des deux chiens est d’ailleurs très différent.

Chasse et compagnie

« Les amateurs de cocker américain sont des personnes qui souhaitent un chien de compagnie avant tout même si la race possède encore l’instinct de chasse et qu’un Américain se distingue même dans les concours actuellement », précise Denis Giacomo, président du Spaniel Club français.

Pour autant, les Américains ne sont plus sélectionnés sur leurs capacités cynégétiques, ce qui n’est pas le cas des Anglais dont le cheptel est beaucoup plus « mixte », chasse et compagnie.

Auxiliaire efficace à la chasse (broussailleur et rapporteur), chien de compagnie agréable et discret, gardien, le cocker anglais sait tout faire.

Il a occupé longtemps la tête du groupe 8 avant d’être détrôné par les populaires golden retriever et labrador retriever. Il figure toujours à la très honorable troisième place et ne semble pas prêt d’en bouger, tant ses effectifs sont stables : 5 114 naissances en 2016, 5 264 en 2013, 5 214 en 2010… Après une période faste en nombre de naissances mais très délétère pour la race dans les années 70, les effectifs avaient chuté légèrement dans les années 90 (2 596 naissances). Ils ont aujourd’hui retrouvé leur niveau d’équilibre.

Il faut dire que le cocker est un chien bourré de qualités et qui peut répondre aux attentes d’un large public.

Suite de l’article >>>
Vous pouvez vous fournir le numéro complet, soit en version téléchargeable (pdf) ou soit en version papier sur le site d’achat en ligne de l’éditeur.