Berger belge malinois

Race de chien : Berger belge malinois

Extrait du magazine Tout Chien (voir le sommaire du Numéro 15)

Berger belge malinois : le nouveau numéro 1 !

Star parmi les bergers belges, le malinois est une star tout court du monde canin. Depuis deux ans, la race dont il est une des quatre variétés est même la plus répandue en France. Qu’est-ce qui peut expliquer le succès de ce chien de travail chez nos concitoyens ? Une longue liste d’atouts et en premier lieu sans doute sa grande polyvalence ! Rencontre avec ce phénomène des rings devenu chouchou des Français.

C’est officiel : depuis deux ans, le berger belge est le chien préféré des Français. Et au sein de cette race, la variété malinois est hégémonique et même en passe à elle seule, avec 10 039 naissances de chiots issus de parents inscrits au Lof l’an dernier, d’être numéro 1 de tous les chiens de race. Il lui reste encore à dépasser le berger australien et le berger allemand mais ce challenge semble être à sa portée tant l’augmentation d’effectifs du berger belge malinois a été importante et rapide ces dernières années.

Le travail par excellence

Chien de travail par excellence, le malinois se transforme peu à peu en chien de compagnie. A tort ou à raison ? La question divise et les instances cynophiles officielles, à commencer par son club de race, s’inquiètent de cette dérive qui ne correspond plus toujours à la vraie nature du chien.

Car pour comprendre ce qu’est vraiment le malinois, il faut replonger dans son histoire.

Et celle-ci est assez récente puisque la race est née officiellement entre 1891 et 1897, en Belgique, après qu’a été fondé, en septembre 1891, le Club du chien de berger belge. Cet organisme va alors opérer une sélection pour faire le tri et homogénéiser la foule de chiens conducteurs de troupeaux alors présents dans le pays. A cette époque, le pays possède en effet de très nombreux chiens de troupeaux aux types et robes très hétérogènes.

Un premier standard en 1892

Des éleveurs ont tâché d’y mettre un peu d’ordre, guidés dans leurs travaux par le Pr Reul, de l’école de médecine vétérinaire de Cureghem, considéré comme le fondateur de la race.

Un premier standard rédigé en avril 1892 fait état d’une seule race avec trois variétés de poil. En 1898, dans la ville de Malines, en Belgique, un club s’intéressant exclusivement au berger belge à poil court est fondé.

C’est en effet à cette date que le Club du chien de berger belge, qui a été créé le 29 septembre 1891, s’engage dans la différenciation des variétés

Suite de l’article >>>
Vous pouvez vous fournir le numéro complet, soit en version téléchargeable (pdf) ou soit en version papier sur le site d’achat en ligne de l’éditeur.

Partagez l'article