COTON DE TULEAR

RACE A DECOUVRIR Coton de Tuléar : un chien… sur son nuage

Extrait du magazine Tout Chien (voir le sommaire du Numéro 26)

Son nom évoque la douceur. Son physique et son caractère sont à l’avenant même si ce petit chien malicieux sait aussi être vif et dynamique.

Parfait chien de compagnie, le Coton de Tuléar connaît un succès non démenti depuis des années et bien mérité.

Fait rare dans l’histoire de la cynophilie, le Coton de Tuléar vient de l’île de Madagascar. Tuléar est le nom d’une région située au Sud de l’île.

En dehors de sa provenance géographique, son histoire reste assez floue. Ses ancêtres pourraient être autochtones ou descendre des chiens de type Bichon qui accompagnèrent les Européens à leur arrivée sur l’île au XVIe siècle.

Ses caractéristiques morphologiques l’apparentent indéniablement aux Bichons.

Les premiers Cotons vivaient sur l’île à l’état quasi sauvage et se nourrissaient de chasse et des détritus laissés par les humains.

La sélection naturelle s’est opérée sur plusieurs siècles pour aboutir à un petit chien particulièrement résistant, capable de survivre dans un environnement pas toujours bienveillant.

L’intelligence et la santé de fer qui sont l’apanage du Coton aujourd’hui en sont des caractéristiques héritées.

Reconnu en 1970

La reconnaissance officielle du Coton par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) fut assez tardive (1970) et signa son expansion en dehors de son île d’origine. Très vite, ce petit chien fut apprécié en France métropolitaine, d’abord pour son physique attractif puis pour son caractère enjoué et vif. La race fut rattachée au Club Français du Chihuahua et des Chiens Exotiques à la fin des années 70.

Malheureusement, pour cause d’exportations non contrôlées, l’élevage local périclita à Madagascar et à la fin des années 80 il ne restait plus un éleveur sérieux sur l’île.

Un succès certain et raisonnable

Le succès du Coton sur notre territoire est indéniable mais est toujours resté dans des proportions raisonnables, compatibles avec une production organisée et contrôlée : 1 naissance en 1975, 29 en 1980, 1 220 en 1990, 1 575 en 2000 et 1715 l’an dernier.

Physiquement, le Coton de Tuléar est un petit chien parfaitement construit et musclé. Il toise 26 à 28 cm au garrot pour le mâle et 23 à 25 cm pour la femelle, avec une tolérance 2 cm en plus et 1 cm en

moins. Son poids ne dépasse pas les 6 kg (4 à 6 kg pour les mâles, 3,5 à 5 kg pour les femelles).

Ce petit format est un atout pour son rôle de chien de compagnie et lui permet d’accompagner ses maîtres partout.

Sa tête est courte et triangulaire quand elle est vue de dessus, avec un stop peu marqué. Ses yeux ronds, foncés et bien écartés concourent à l’impression de vivacité et d’espièglerie qui émane du chien.

Ses oreilles sont tombantes, triangulaires, attachées haut sur le crâne, fines à l’extrémité. Elles sont portées accolées aux joues et atteignent la commissure des lèvres.

La queue est attachée bas et portée gaiement quand le chien est en mouvement.

Suite de l’article >>>
Vous pouvez vous fournir le numéro complet, soit en version téléchargeable (pdf) ou soit en version papier sur le site d’achat en ligne de l’éditeur.

Image

Partagez l'article