husky

Race de chien : husky

Extrait du magazine Tout Chien (voir le sommaire du Numéro 12)

Husky avant tout un chien de traîneau

Il mérite qu’on dépasse les clichés du loup et de la gravure de mode : le husky de Sibérie est un chien et même un chien de travail puisque sa mission numéro un est de tracter des traîneaux. A condition de respecter cette nature, il est aussi un formidable compagnon doté, outre ses qualités esthétiques, d’un caractère en or. On l’aura compris : on ne se décrète pas propriétaire de husky, mais on peut le devenir si lʼon est prêt à le traiter comme il le mérite. Les publicitaires l’ont bien compris : le  husky  de  Sibérie  ou  Siberian Husky  est  un  beau  chien.  Trop beau peut-être même puisque cette plastique  de  rêve  l’a  longtemps desservi, le propulsant dans le top ten des races les plus répandues dans notre pays dans les années 80 (on a flirté avec les 8 000 naissances annuelles !) avec, à la clé, une production massive et anarchique qui aurait pu nuire durablement à la race.

Un renouveau de la race

Fort heureusement, le club de race et les éleveurs sérieux ont contribué à redresser la  barre  et  la  production  de  huskies  est revenue dans des valeurs plus acceptables (3 206 naissances en 2016).

« Pour autant, on assiste depuis cinq ans à un renouveau de cette race qui, après les records des années 80 et 90, avait été quelque peu délaissée par le public (848 naissances en 2000, NDLR).

Depuis cinq ans, le nombre de naissances annuelles augmente  de  20  à  25  %  pour  satisfaire  la demande, notamment en termes de renouvellement de huskies de travail », explique le président du Siberian Husky France (SHF), Franco Mannato.

Les huskies ont souvent été adoptés pour de  mauvaises  raisons : leur  esthétique avantageuse,  leur  ressemblance  avec  le loup qui renvoie aux clichés véhiculés par la lecture de Jack London.

Mais  on  l’oublie  encore  trop,  le  husky est  avant  tout  un  chien  de  travail,  en l’occurrence un chien de traîneau. Cette mission découle de ses origines : il a été créé pour ça.

Les huskies tels que nous les connaissons aujourd’hui  furent  en  effet  développés par  une  peuplade  de  Sibérie  du  Nord, les Chukchis, qui furent les premiers à les atteler à leurs traîneaux et ainsi mettre en avant une des toutes premières qualités de ce chien.

Une sélection sévère

Les  Chuchkis  pratiquèrent  une  politique de  sélection  extrêmement  sévère,  ne conservant  que  les  meilleurs  individus tant  sur  le  plan  morphologique  qu’au niveau  du  caractère.  Les  huskies  étaient utilisés  comme  chiens  de  traîneau  et comme chiens de berger, pour garder les troupeaux de rennes.
Une  légende,  beaucoup  plus  fantaisiste, veut que le husky soit issu de l’amour d’un loup avec la lune.

Suite de l’article >>>
Vous pouvez vous fournir le numéro complet, soit en version téléchargeable (pdf) ou soit en version papier sur le site d’achat en ligne de l’éditeur.