Beagle

Race de chien : Epagneul nain continental

Extrait du magazine Tout Chien (voir le sommaire du Numéro 10)

Epagneul nain continental : un compagnon très attachant

Connus des amateurs d’art car présents sur de nombreux tableaux de la Renaissance, les épagneuls nains continentaux sont d’adorables chiens de compagnie pourtant très peu répandus en France. La race existe en deux variétés, phalène et papillon, la distinction se faisant sur le port d’oreilles. Un club de race et une association travaillent pour redonner ses lettres de noblesse à ce chien d’origine royale.

100 % chien de compagnie, l’épagneul nain continental, autrefois appelé épagneul papillon, existe dans deux variétés : papillon, justement, et phalène, beaucoup moins répandue.

Plein de charme et d’intelligence, ce petit chien, qui pèse 1,5 à 5 kg, était très répandu autrefois car favori de la royauté. Depuis l’officialisation de la race, en 1955, ses effectifs n’ont jamais décollé et avoisinent les 500 naissances par an (533 en 2016 dont 470 papillons et seulement 63 phalènes).

Deux variétés au choix

Les deux variétés de la race se différencient principalement par la forme de leurs oreilles qui sont tombantes chez le phalène et dressées chez le papillon, donnant l’impression d’ailes de papillon avec les franges, d’où son nom.

Le papillon serait un « artéfact » apparu dans les portées de phalènes et aurait ensuite fait l’objet d’une sélection.

L’épagneul nain continental est un chien très fin et élégant, d’environ 28 cm au garrot.

La finesse de la tête est encore accentuée par la grande taille des yeux, très expressifs.

Qu’elles soient tombantes ou droites, les oreilles sont attachées haut et pourvues de franges. La forme mixte du port des oreilles, mi-dressées à la pointe retombante, qui résulte souvent de croisements pourtant interdits entre les deux variétés, est un grave défaut.

Tout comme les oreilles, la queue est frangée et forme un beau panache. Elle peut être portée relevée quand le chien est en éveil mais ne doit jamais s’enrouler ni être posée à plat sur le dos.

Dans ses allures, l’épagneul est caractéristique et donne l’impression de survoler le sol, ce qui renforce encore son élégance naturelle.

Une fourrure somptueuse

Autre trait typique de la race, sa fourrure est somptueuse, à la fois abondante, brillante, ondulée, à reflets soyeux. Le poil est plus court sur la face, le museau, le devant des pattes et le dessous du jarret. Il s’allonge autour du cou pour former une collerette et un jabot qui descend sur la poitrine. Il forme des franges, qui peuvent mesurer jusqu’à 15 cm, aux oreilles et à la partie postérieures des antérieurs et une culotte à l’arrière des cuisses.

Toutes les couleurs sont admises du moment que le fond de la robe est blanc et qu’il reste dominant par rapport à la couleur. Le standard donne la préférence au blanc en tête prolongé par une liste plus ou moins large. Par contre, le blanc dominant sur la tête constitue un défaut.

Chien de compagnie par excellence, l’épagneul nain continental est un petit chien très doux qui ne manque cependant pas de bonne humeur. Naturellement équilibré et obéissant, il est facile à éduquer et fera le bonheur de ses maîtres. Ces derniers doivent toutefois apprendre à respecter sa grande sensibilité et toujours faire preuve de douceur.

Très attaché à sa famille, ce petit chien a besoin de sa présence et lui témoigne une grande écoute. Ce trait de caractère peut être parfois exacerbé et certains épagneuls se montrent très possessifs vis à vis de leur entourage.

Suite de l’article >>>
Vous pouvez vous fournir le numéro complet, soit en version téléchargeable (pdf) ou soit en version papier sur le site d’achat en ligne de l’éditeur.